IRES labortory

Recherche et développement

dans notre propre laboratoire

Informations générales concernant

le processus de développement

Notre ambition est celle de définir de nouveaux standards et devenir la référence dans le domaine de l’assèchement technique suite à des dégâts des eaux.
Pour cela, depuis la création de l’entreprise, nous possédons et exploitons un vaste laboratoire avec de nombreuses installations d’essais dans lequel nous faisons constamment avancer notre recherche dans le domaine de l’assainissement suite à des dégâts des eaux ainsi que le développement de nos produits. Notre environnement de laboratoire nous permet d'acquérir des connaissances clef pour la conception d’un processus d'assèchement rapide, efficace et durable grâce à des essais pratiques réalisés en simulant des dégâts des eaux et en procédant à l'assèchement. 

Assèchement par intervalles à régulation intelligente avec des rayons infrarouges

Les rayons infrarouges sont des rayons avec une longueur d'onde allant de 780 nm à 1 mm et par conséquent - contrairement aux rayons micro-ondes - elles ne représentent aucun danger pour l’Homme. La source de rayonnement infrarouge la plus connue est le soleil. Le rayonnement infrarouge entraîne l’agitation des atomes des molécules. L’énergie ainsi transmise entraîne une augmentation de la température du corps exposé aux rayons.

​Cet effet est utilisé dans le cadre de l’assèchement technique avec des panneaux chauffants à infrarouge. Les matériaux des murs et en particulier l’eau qu’ils contiennent absorbent particulièrement bien ce type de rayonnement. L’inconvénient de la méthode d’assèchement conventionnelle aux infrarouges, sans système de régulation, est la faible profondeur de pénétration des rayons infrarouges dans le matériau. Dans les procédés conventionnels, la température maximale à la surface du mur est rapidement atteinte alors que la chaleur ne pénètre pas au cœur du mur. Le séchage qui est rapide au départ grâce au transport de la phase liquide sous l’effet des forces capillaires des pores des matériaux s’interrompt dès que les couches supérieures s’assèchent. Le restant de l'assèchement s’effectue alors sur le principe de la diffusion de la vapeur au travers des pores, un processus plus lent et plus gourmand en énergie.

​Les appareils HyDry® permettent d’assurer une régulation intelligente en fonction des paramètres actuels du processus de manière à intensifier au maximum l'assèchement des matériaux. L’assèchement avec la technologie des rayons infrarouges devient ainsi rapide, fiable, efficace et durable.

Contrôle et régulation dynamique de l’assèchement des sols

Le temps de travail du personnel et les déplacements sont les principaux générateurs de coûts dans les interventions d’assèchement des couches isolantes des chapes. L'automatisation de la mesure du taux d'humidité, du relevé de la consommation d'électricité conforme à MID et de sa documentation permettent d’économiser une quotepart significative du temps de travail engagé dans le processus d’assèchement.

La communication entre la Box via le réseau NB IoT permet d’avoir un accès à distance fiable au système de séchage, même lorsque ce dernier est installé dans les caves d’immeuble, donc là où les technologies utilisées jusqu’à lors échouaient souvent. Par le portail Internet gratuit, il est désormais possible de commander et d’influer à distance sur la progression et la fin du séchage. De cette manière, l’intervention d’assèchement peut être réalisée en seulement deux déplacements. Dans le contexte actuel, cela permet de plus aussi de réduire à un minimum les contacts sociaux dans le cadre de l’intervention d’assèchement.


La Box est compatible avec n’importe quel système d’assèchement existant – il n’est donc en aucun cas nécessaire de renouveler le parc d’appareils actuel.
Selon les situations, il est possible d'opter pour un simple enregistrement des données sans la régulation des appareils ou pour l'enregistrement avec régulation des intervalles de chauffage en se basant sur les données recueillies.
La possibilité de réaliser des interruptions nocturnes et d'être informé en temps réel du dépassement de seuils d'alarme va de soi. 

Laboratoire de l’unité à infrarouge HyDry®
Recherche sur l’unité HyDry

Différentes techniques de mesure sont utilisées pour observer la progression de l’assèchement. Pour connaître la quantité d’eau présente dans le mur avec précision, les murs d’essai sont placés sur des balances. La diminution du poids enregistrée en fonction du temps permet de calculer la quantité d’eau déjà asséchée et par conséquent la teneur d’eau absolue encore présente dans le mur.


A titre de comparaison, nous utilisons également les méthodes pratiques indirectes comme la mesure de l’humidité avec un hygromètre à cellule hygroscopique, la mesure capacitive de l'humidité, les mesures de la résistance et les mesures de température.

 

Pendant les essais, les conditions ambiantes à l’intérieur de la chambre climatique sont constamment régulées et surveillées.

Laboratoire de la Box HyDry®
Recherche sur la HyDry Box

Pour le développement de la HyDry® Remote Control Unit, un environnement de laboratoire dédié à ce produit a été constitué. La chambre climatique construite à cet effet permet de régler des conditions ambiantes constantes et d'en surveiller les caractéristiques. 
Le banc de test avec une construction consistant en une chape flottante a une surface de 20 mètres carrés et il est possible de l’inonder totalement ou uniquement ponctuellement. Grâce à sa structure modulaire, il est possible de contrôler rapidement et facilement les résultats, même directement au niveau des matériaux de la chape. Le banc de test relève la progression de l’assèchement à l’aide de nombreux capteurs. 


A titre de comparaison, nous utilisons également des méthodes pratiques courantes pour évaluer la progression de l’assèchement. Les connaissances acquises dans le cadre des essais effectués représentent les fondements des programmes de notre HyDry® Remote Control Unit.

 
Le système breveté de contrôle de la circulation de l’air HyDry® 

Sur la base de l’expérience collectée dans le cadre de ses propres activités de recherche, la société IRES a développé un système de contrôle de la circulation de l’air qui conduit et réduit le flux d’air entre le mur et la surface chauffante de manière contrôlée.
Le flux d’air doit en effet être maintenu juste au niveau nécessaire pour évacuer l'humidité. Cela permet d’améliorer significativement l'efficacité énergétique du processus d’assèchement.


Un guidage ciblé de l’air permet de marquer des pauses bien plus longues entre les intervalles de chauffage car, d'une part, la température de consigne à la surface du mur est atteinte bien plus rapidement et, d’autre part, elle se maintient également plus longtemps.


Une condition essentielle pour ce type de procédé est toutefois que le panneau soit conçu de manière à permettre une régulation de la température car autrement, le mur se surchaufferait en premier, suivi du panneau infrarouge juste après. Dans les deux cas, de graves dommages risqueraient d’être engendrés.
Ce procédé ne peut donc pas être mis en œuvre avec les produits concurrents que nous connaissons et qui ne sont pas dotés d’un système de mesure de la température.

Système breveté de contrôle de la circulation de l’air
Système breveté de contrôle de la circulation de l’air

press to zoom
Système breveté de contrôle de la circulation de l’air
Système breveté de contrôle de la circulation de l’air

press to zoom
Système breveté de contrôle de la circulation de l’air
Système breveté de contrôle de la circulation de l’air

press to zoom
1/2
IRES labortory
IRES labortory
IRES labortory
Vous souhaitez en savoir plus sur nos appareils?

N’hésitez pas à nous écrire ou à nous appeler directement!